LE P.A.S.A.

"Pôle d’Activités et de Soins Adaptés"

Présentation

Qu’est-ce que le PASA ? Un service spécifique de l’EHPAD Soleyanou permettant la prise en charge de personnes atteintes d’une démence, compliquée de troubles du comportements modérés.

La prise en charge se fait en équipe pluridisciplinaire au moyen de différentes activités dites thérapeutiques. En effet, derrière chaque activité proposée, l’équipe PASA définit des objectifs thérapeutiques pertinents et personnalisés.

L’équipe pluridisciplinaire

  • Olivia CARLTON, psychologue-neuropsychologue
  • Noémie DOUILLOT, ergothérapeute
  • Lola GUILLAUME, assistante de soins en gérontologie

Chaque semaine, l’équipe se réunit afin de discuter des prises en charge personnalisées. Il s’agit alors de mettre en commun nos observations et remarques en vue de les améliorer.

Chaque semestre, cette réunion de synthèse est élargie à d’autres professionnels de l’établissement (médecin coordinateur, infirmière coordinatrice et directrice des activités de soins).

Les Activités

  • Lundi → Atelier cuisine - Atelier de stimulation du fonctionnement cognitif
  • Mardi → Atelier gym douce / Atelier couture
  • Mercredi → Atelier jardinage /Atelier confection d’objets décoratifs et autres loisirs créatifs
  • Jeudi → Atelier lecture et commentaire de textes
  • Vendredi → Atelier musical / Atelier jeux de société

Celles-ci sont réalisées en groupe, mais peuvent être proposées en individuel en fonction des besoins.

Une journée type

  • 09:30 → activités ritualisées (travail d’orientation temporo-spatiale, entretien du jardin thérapeutique, etc.)
  • 10:00 → activité thérapeutique du matin (cf. emploi du temps)
  • 12:00 → déjeuner
  • 14:30 → activité thérapeutique de l’après-midi
  • 15:30 → débriefing et clôture de la journée autour d’une collation

La journée se termine à 16 heures.

Les Objectifs

  • Maintenir le plus longtemps possible l’ensemble des capacités préservées des personnes accueillies (= promouvoir le maintien de l’autonomie)
  • Stimuler voire permettre la récupération de leurs capacités altérées (= ralentir le déclin lié au processus démentiel)
  • Réintroduire le plaisir dans leur quotidien
  • Leur proposer un cadre structurant fait à la fois de rituels et d’une nécessaire flexibilité

Les Locaux

Les activités sont principalement réalisées dans une salle d’activité fermée et aménagée au sein de l’unité de vie « Papillons ».

D’autres espaces sont également investis en fonction de nos besoins. La cuisine thérapeutique du premier étage (unité de vie « Hibiscus » ainsi que les terrasses et la salle à manger de l’unité de vie « Colibri »).

Dans tous les cas, des toilettes sont à proximité.

Le nombre de places

Nous accueillons officiellement douze personnes venant des différentes unités de vie de l’établissement. Cependant, nous tâchons d’ouvrir le dispositif aux autres résidents de l’établissement. Au final, c’est donc l’ensemble des résidents, inscrits ou pas, qui peuvent bénéficier de nos diverses activités.

Quels impacts ?

  • Monsieur P., démence de type Alzheimer, très désorientée, arrivé à l’EHPAD car épuisement des aidants familiaux avec fugues intempestives.

Depuis la prise en charge au PASA, nous constatons une diminution voire une extinction des tentatives de fugues. De plus, bien qu’il soit désorienté, il se rend spontanément en salle PASA aux heures correspondant aux activités.

  • Madame S., stade très avancé de la maladie d’Alzheimer avec communication verbale quasi impossible.

Est capable en atelier chant de frapper des mains en rythme, de chanter à tue-tête les différentes chansons, le tout en riant et en se tournant vers les autres participants en les exhortant à chanter eux aussi.

  • Madame B., démence de type Alzheimer, très apathique ne voulant que peu sortir de sa chambre.

En atelier couture, vient tant bien que mal et rapièce les vêtements troués qui lui sont proposés. Dit qu’elle ne souhaite pas rester à l’activité, mais demande de nouvelles pièces à chaque reprise et « après je pars ».

  • Monsieur C., diagnostic en attente, rentré en institution car isolé et ayant perdu le goût de nombreuses activités autrefois appréciées. La famille s’inquiète de savoir s’il va s’adapter à l’établissement.

Alors qu’une soignante vient le chercher en milieu de séance de gym douce car ayant reçu la visite de sa famille, il dira : « Je suis désolé, je vais devoir vous laisser car malheureusement, j’ai de la visite ».

En d’autres termes, les effets positifs sont multiples, multidimensionnels (psychologique, moteur, neurocognitif, etc.) et dépendent des problématiques individuelles. Aussi, s’ils sont parfois subtils, ils n’en demeurent pas moins présents !

soleyanou logo footer

 

 

Appelez - nous !

Standard du Moule

0590 20 06 06

Standard de Port-Louis

0590 47 27 11

Please publish modules in offcanvas position.